le:29:12:2010                   à vous mes enfants chéris

 

                            ne pleurée pas je ne ne souhaite pas

                            c’est l’heure je doit vous dire enrevoire

                            la ou je serais je vous portagerais

                            la route a été longue et dure

                            je suis fatiguée et je doigt me reposée

                            un aurevoire , n’est pas un adieu

                            un ange de lumière va venir me chercher

                           je part en paix car je vous aiment tant

                           de la haut je pourrais toujours vous guidée

                           votre grand-père m’attend depuis toujours

                           vos pensées me vont droit au coeur

                          et toi ma fille sache que je tes toujours aimée

                         une prière tant a autre cela ne fait pas mal

                         avec un sourire je vous dit enrevoire, je vous aiment

                                                 poésie de ginette