joli matin,la rosée dessinais

                son visage, bercée par la brise

                lentement carraissais ses cheveux!

               humectait de couleurs

               mon amie ta douleur est si grande

              ton amour si débordant, te ronge

              la vie la mort et une survie de chaque jours

             ton cœur et ton amé si pureté confiant

            comment ne pas pouvoir aimée!!

           ton parcourt, lier au destin

                          poésie de ginette